comment régler les gonds d’une porte d’entrée

Votre porte d’entrée coince, abîme le carrelage ou encore se meut avec difficulté. Il est ainsi urgent de réajuster le vantail. Pour ce faire, vous n’avez pas nécessaire besoin de solliciter un professionnel. Vous pouvez effectivement faire des économies en réalisant vous-même le travail. À noter que le réajustement du vantail peut simplement consister à un réglage des gonds.

D’abord comprendre l’architecture d’une porte d’entrée

La porte d’entrée est habituellement constituée d’un vantail ou battant, de pentures et de gonds. Les deux derniers éléments mentionnés servent à la fixation et au mouvement du vantail. La penture est une pièce fixée sur le battant et celle-ci présente un large orifice. Pour avoir une structure bien stable, un battant doit comporter au minimum deux pentures. Ces dernières sont toutes posées sur le côté de l’axe de pivotement du vantail. Le gond est un élément installé sur la structure en maçonnerie qui recevra et supportera le battant. Celui-ci présente une forme allongée pouvant être assimilée à une tige ou un mamelon. L’orifice d’une penture sert à recevoir le mamelon d’un gond. C’est de cette manière que le pivotement de la porte est rendu possible. À noter que le nombre de gonds doit être égal à celui des pentures.

Focus sur les gonds de la porte d’entrée

Un gond de porte d’entrée possède habituellement de trois vis de réglage. Ces dernières sont disposées de manière à facilement être identifiables. À noter que chacune d’elles revêt également une fonction particulière. La première vis du haut assure le réglage de gauche à droite. La deuxième se situe en bas permet d’éloigner ou de rapprocher le vantail du mur. Et enfin le troisième vis se localise au milieu et permet le réglage du bas vers le haut. Par ailleurs, les vis de la porte d’entrée sont couvertes par des caches.

Comment réajuster votre porte d’entrée ?

Vous n’aurez besoin que d’un seul outil pour régler les gonds de votre porte. Il s’agit d’une clé six pans. L’opération commencera par mettre à découvert les vis de gond en enlevant les caches. Ensuite, vous déterminez les zones qui compliquent le pivotement du vantail. Une fois cette étape passée, vous effectuez les réglages afin que le battant ne frotte plus avec le mur ou le sol. Dans la mesure où votre porte se referme sans forcer, votre travail est terminé. Vous replacez alors les caches sur les gonds. Cependant, le réglage des gonds ne peut résoudre tous les problèmes relatifs à votre porte d’entrée. En cas de détérioration, l’achat et l’installation d’un nouveau vantail s’imposent. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de se fournir chez un vendeur qualifié et expérimenté. Vous avez besoin d’un nouveau vantail pour l’entrée de votre domicile, il y a des grandes marques qui proposent des portes en aluminium. Une solution sur mesure pourra vous être proposée.